Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Fléau





Ψ Messages : : 97
Ψ Date d'inscription : 12/02/2015



Mon Grimoire
Mes Dons & Pouvoirs spéciaux: Animagus Serpent && Immortelle
Mon Inventaire (armes && artefacts):
Dc's: Titine's Team

Message Sujet: Il ne faut jamais dire jamais {PV Lapinou} Ven 13 Fév - 12:46

Jamais ou toujours ?  
Alexandre && Mina  



La personne à l'entrée du si ancien et protégé pensionnat l'avait regardée venir avec méfiance et suspicion. Sans doutes à cause de cette fascination qu'elle ne cherchait pas même à dissimuler devant cet univers qui aurait pu, aurait du, être le sien mais que les mensonges de tricheurs lui avaient empêché de connaître. Alors qu'elle tendait à cet Auror la lettre d'introduction que lui avait faite parvenir Daniel Monroe et qui la priait de venir le voir ce jour, la jeune fille laissa son regard se perdre sur ces flots discontinus de têtes pas toujours blondes et qui couraient en tous sens, leurs corps juvéniles engoncés dans d'austères et bien sombres robes de sorciers. Dans leurs bras ces piles de livres ou ces chaudrons emplis de toutes ces choses qu'ils devraient apprendre à maîtriser et à utiliser s'ils souhaitaient un jour pouvoir sortir diplômés et ainsi rejoindre Merwyn. Comme s'il était indispensable d'être passé par les bancs poussiéreux de ce vieux château croulant pour intégrer l'université magique ! Mina, elle, n'avait pas le moindre diplôme et, pourtant, elle était étudiante en troisième année de médicomagie. Petit miracle ? Non, juste le résultat d'une volonté à toute épreuve, d'une intelligence qui n'était plus à prouver... et à quelques relations plus que bien placées ici et là. Etre serveuse, pour ce que cela avait de peu reluisant, présentait néanmoins bien des avantages dont la demoiselle ne se privait jamais d'user et abuser. Ses oreilles traînaient toujours à ces tables où elle servait en dehors de ses heures de cours. Et ce qu'elle y entendait n'était presque jamais perdu. Les rumeurs reposaient toujours sur un fond de vérité et pour qui savait se montrer malin il y avait toujours une information à utiliser. Pour se rapprocher de  quelqu'un. Pour faire chanter telle autre. Pour simplement emmagasiner ce qui, demain, lui serait utile. C'est ainsi qu'elle aurait pu trouver de quoi rencontrer celui qui occupait le poste de sous directeur de Poudlard. Mais... non. Les choses étaient encore bien plus simples. Et tellement plus perverses aussi !

Daniel Monroe était un homme dont tout le monde se plaisait à vanter la probité et la droiture... Mais pas celle qui connaissait tout de ses allégeances pour le moins discutables et répréhensibles et qui faisait de l'homme l'un de ces Illuminatis qu'elle n'avait jamais autant honni que depuis le jour où elle avait découvert leurs mensonges, leurs hypocrisies ! Des tricheurs ! Voilà ce qu'étaient ce ramassis de fieffés menteurs qui dissimulaient leur soif de pouvoir et de puissance derrière des bondieuseries auxquelles ils ne croyaient pas même ! Des monstres qui n'avaient pas même le courage d'assumer les ténèbres en eux et préféraient pointer du doigt celles de ces entités qu'ils rêvaient de crucifier ! Pour mieux libérer le monde judéo-chrétien de leur menace ? C'est ce qu'ils affirmaient. Mais elle qui avait vu leurs membres, leurs disciples agir savait qu'il n'en était rien ! Seul leur propre existence importait et les Illuminatis étaient prêts à tout pour faire leur les pouvoirs des Sinners et des Nephilims. Et Daniel était l'un d'entre eux ? Oui, à une différence près qui aux yeux de la blondinette faisait toute la différence. L'homme qui était son parrain avait depuis longtemps renoncé à croire à ces fariboles saintes et il ne lui avait jamais caché ses réelles motivations pour venir ainsi se perdre dans les méandres de cette Confrérie qu'il ne servait que pour mieux sauver son enfant de la malédiction qui pesait sur elle. Au moins était-il lucide. Et puis Mina devait bien admettre qu'il était le seul à ne jamais lui avoir menti, à ne jamais avoir triché quand elle était venue le trouver pour mieux exiger de lui des réponses à ses questions. Des explications sur ce qu'elle était, l'homme n'en avait pas à lui donner. Mais il pouvait au moins tenter de l'aider dans cette quête de connaissance qui était désormais celle de Mina. Et c'était pour cela qu'il l'avait faite venir ce jour-là.

Pendant des heures les deux complices parlèrent, compulsèrent archives et grimoires, commençant à mettre en branle un plan qui était pour le moins ambitieux mais rien de moins qu'à leur mesure donc. Daniel avait changé et l'immortelle ne put que le remarquer, s'en étonner et presque s'en agacer. L'homme qui, il y avait deux ans, lui était paru de marbre faisait désormais bien trop état de ces sentiments qu'il portait à l'une de ses collègues. Il aimait ? N'avait-il donc pas compris que l'amour n'était que faiblesse ? A moins que ce ne soit elle qui se trompe. Car si Daniel semblait pour le moins amoureux il n'en paraissait paradoxalement que plus cruel et déterminé encore ! Et ce qu'il avait derrière la tête enthousiasmait vraiment celle qui s'apprêtait à quitter la bibliothèque un radieux sourire aux lèvres. Mais Mina était tellement perdue dans ses pensées que ce ne fut que trop tard qu'elle aperçut la silhouette de cet homme qu'elle percuta de plein fouet et sans oublier de lancer une jolie bordée d'injures lorsqu'elle se retrouva les fesses au sol et l'air passablement ahuri et mécontent. Pourtant toute animosité disparut au moment même où, levant son regard de jade sur l'impudent qui avait ainsi osé la faire chuter, elle en reconnut les traits. Alexandre de Habsbourg... Intéressante rencontre ! Ou, plutôt, passionnantes retrouvailles ! Alexandre et elle se sont connues dans cette abbaye de Westminster où sa femme avait été conduite pour mieux servir de moyen de pression sur ce Nephilim sensé incarner la justice. Lui, la justice ? Un peintre aussi ombrageux, susceptible, virulent et prêt à tout et surtout au pire pour mieux défendre sa famille ? A moins que la justice ne soit à l'image de son représentant : soit parfaitement imparfaite et égocentrique ! Possible après tout ! Pour ce que Mina en avait à faire ! Ce jour-là, à l'abbaye, elle avait été celle qui avait aidé les tourtereaux à fuir et bien qu'ils ne se soient rien dit l'un comme l'autre savait qu'ils seraient amenés à se revoir. Ce jour semblait être venu. Se relevant elle avait épousseté ses vêtements et soupiré dans un rire ces quelques mots alors qu'elle tournoyait autour du peintre

« Alexandre ! Mais quel... plaisir... de croiser de nouveau ta route !  » puis, désignant d'un regard le parc visible depuis la fenêtre elle avait dit d'une voix bien sérieuse d'un coup «  On sort ? J'ai envie de m'en griller une. Et puis je suis certaine que toi et moi aurons bien des choses à nous dire. Non ? » puis, alors que Daniel passait elle le salua d'une main avant que de se tourner vers le peintre «  Le sous dirlo et toi vous entendez bien ? Si j'étais toi je m'en méfierai pourtant encore plus que de la peste ! Mais si tu veux savoir pourquoi alors tu me payeras d'abord un cappuccino et une clope ! Nous avons un accord ? »



Revenir en haut Aller en bas
 

Il ne faut jamais dire jamais {PV Lapinou}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le général Soubelet : Tout ce qu'il ne faut pas dire
» Il ne faut jamais dire ... na na na ... ton eau
» Quand tout va bien il faut le dire aussi ;)
» Faut-il parler de son passé dans le couple ?
» Il ne faut jamais juger un livre sur sa couverture[PV Noct]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Temptations :: Ψ Ecrivons l'histoire Ψ :: ϟ Poudlard :: Extérieur :: Le Lac-