Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar





Ψ Messages : : 315
Ψ Date d'inscription : 20/01/2015



Message Sujet: Sorciers{8/9 LIBRES} Lun 16 Fév - 5:32




Cliquez sur le nom du personnage pour rejoindre sa fiche Pv coeur






►Mangemort en fuite  ♥ LIBRE
Nathaniel Lecter



►Mangemort ♥ Libre
Alec Monaghan



►Mangemort  ♥ LIBRE
Colin Carlisle



►Mage blanc ♥ PRIS
Desmond McQueen



►Mage Blanc  ♥ LIBRE
Dominc Corrigan



►Mage Blanc  ♥ LIBRE
Wyatt Westerfield



►Mage neutre ♥ LIBRE
Ashton Burrows



►Mage Neutre ♥ LIBRE
Rebekah Hepburn



►Mage Neutre ♥ LIBRE
Dexter Harrington

Revenir en haut Aller en bas
avatar





Ψ Messages : : 315
Ψ Date d'inscription : 20/01/2015



Message Sujet: Re: Sorciers{8/9 LIBRES} Lun 16 Fév - 5:34

Les Mangemorts



 

 




 
 

     
Nathaniel Lecter
feat Garrett Neff


« CITATION AU CHOIX   »


D'après l'état civil il semblerait que je me nomme   Nathaniel ϟ j'ai déjà soufflé 31 bougies ϟ  je suis né le au choix dans un endroit nommé Londres ϟ  Pour gagner ma vie  j'exerce la profession de  ancien rédacteur en chez de la Gazette je suis désormais un fugitif ϟ  Laissez-moi vous confier un secret je suis aussi Occlumens ϟ  Si l'on en croit la rumeur publique il semblerait que je sois du genre   Charismatique  - Ambitieux - Malin mais trop impulsif - Sensuel - Téméraire , mais aussi très Borné - Obsessionnel -Mégalomane avéré -  Perfide - Taciturne - Rancunier - Impitoyable -  Mauvaise foi flagrante - Possessif  ϟ  Puisque les gens aiment à classer les choses et les gens je dirais que je suis  hétérosexuel ϟ Mais pour ce qui concerne mon coeur && mon corps je suis au regret de confesser que je suis éperument épris de ma soeur Vivien && obsédé par Hermione Granger soit très mal barré  ϟ  



« CITATION AU CHOIX   »



Ma Vie

Nathaniel a toujours été conscient du grand destin qui serait un jour le sien. Et, à l'en croire, tout le prédestinait à régner sur un monde qui n'avait jamais été crée que pour mieux le célébrer, lui. Et, oui, la mégalomanie est une maladie qui s'attrape dès le plus jeune âge et qui, hélas pour le sorcier, ne guérit jamais ! Sorcier au sang trop bien mêlé pour qu'il s'en vante, il préférait citer tous ces illustres mages noirs que comptait sa famille et dont il serait le plus digne des héritiers ! Un jour, lui et ces soeurs qu'il nommait ses Reines, il dominerait le monde. Et, pour parvenir à ses fins, il n'y avait rien qu'il ne puisse faire, accomplir... sacrifier aussi ! La morale et la vertu furent les deux premières choses que cet homme sombre au visage d'angelot sacrifia sur l'autel de ses ambitions. Adepte des plaisirs interdits il eut vite fait de découvrir les joies du sexe et d'y initier ses cadettes. Ah Mila et Vivien ! La première était une reine de givre que rien ni personne ne semblait pouvoir atteindre, pas même lui... Quant à la seconde, sa petite Reine de coeur, elle était le feu ardent auquel il adorait à se consumer dans les plus incestueuses des étreintes. Ces trois là s'aimaient et s'entendaient parfaitement, étant comme les trois faces d'une même médaille. Mais il n'y a guère que deux faces et la troisième serait, toujours, de trop. Bien que, officiellement, ils prirent tous des routes différentes ils se retrouvaient au sein de ces Mangemorts dont ils portaient fièrement la Marque. Ils étaient connus, furent bientôt reconnus. Par Voldemort lui-même qui fit d'eux ses lieutenants pendant la débâcle de 1998. Et ce fut de cette reconnaissance de leur Maître maintenant mort que le jeune homme parvint, à force de persuasion et de corruption - ou de meurtres- à les hisser ses Reines et lui sur le trône dont il rêvait depuis toujours. Les Lecter dirigeaient maintenant les Mangemorts mais, déjà, la chute s'esquissait à l'horizon. Une jalousie fort bien placée qui fit de Mila une traîtresse malgré elle, Vivien et lui qui se déchirent... L'union sacrée était brisée et plus rien n'allait. De Directeur de la Gazette il avait chuté jusqu'à devenir un fugitif, mis à terre par cette sublime enquiquineuse de Hermione Granger. Mila était tombée et reposait maintenant six pieds sous terre, Vivien et lui ne parvenaient plus à se parler sans se déchirer plus encore... L'avenir s'annonçait bien sombre pour celui qui n'entendait pas se laisser si facilement abattre. La rage au ventre et plus encore au coeur Nathaniel entend bien retrouver sa place et son dü. Le pouvoir, la puissance ... et sa Reine. Mais, de son grand amour d'hier, sa soeur Vivien, à son hypothétique Reine de demain, cette Granger qui l'obsède au point de la harceler, laquelle l'emportera ? Attention à ne pas laisser tes sentiments t'aveugler une fois de plus Nathaniel ! Dans la vie il faut savoir faire des sacrifices... Et si pour le pouvoir il fallait sacrifier l'une de ses Reines, laquelle choisirait-il ?




« Like a Moaf to a flame burn by the fire my Love is Blind can't you see my desire ?   »

     




Vivien Lecter :  Des deux soeurs elle a toujours eu sa préférence. Il en aime la fougue, son sulfureux charme et, non, il n'y a jamais rien eu de chaste entre eux. Et pas non plus que des relations charnelles incestueuses. Vivien, il l'aime et refuse de l'abandonner à un autre tout comme il refuse de s'abandonner totalement à elle. De plus les récents égarements de sa soeur, ne l'encouragent pas à renouer contact ! Mais pas plus qu'on ne peut oublier son premier amour on ne peut oublier son grand amour et Nathaniel devra bien un jour faire face à sa plus grande faiblesse : elle. Amour ou haine ? Même chose, non ? Car ce qu'on ne parvient pas à aimer on finit par le haïr ! Et Vivien, il l'aime. Trop et trop mal mais il l'aime. Dommage qu'il ne sache pas le lui dire.



Hermione Granger Une bien malsaine obsession : Elle est son ennemie et celle qui contribua à sa disgrâce, à faire de lui un fugitif. Il devrait la haïr et sans doutes est-ce en effet le cas ! Mais Nathaniel développe pour elle une obsession malsaine qui le pousse à la traquer, à la couvrir des plus perverses attentions et cadeaux. Comment cela finira-t-il ? Mal, évidemment !




Jeremiah Nemirowsky : En d'autres circonstances peut-être bien que ces deux monstres si policés auraient pu être, non pas des amis, mais les plus redoutables des alliés. Seulement Nathaniel commit bien des erreurs et la seule qui compte aux yeux de Jeremiah fut de s'en prendre à sa souris, sa protégée : Hermione Granger. On ne touche pas à un seul de ses cheveux et, la menacer ou la harceler n'est guère mieux ! Que le jeune homme se méfie car susciter la colère de cet ange plus que déchu pourrait bien lui être fatal !





Revenir en haut Aller en bas
avatar





Ψ Messages : : 315
Ψ Date d'inscription : 20/01/2015



Message Sujet: Re: Sorciers{8/9 LIBRES} Lun 16 Fév - 5:34


 

 




 
 

     
Alec Monaghan
feat Ryan Gosling


« CITATION AU CHOIX   »


D'après l'état civil il semblerait que je me nomme  Alec ϟ j'ai déjà soufflé 29 bougies ϟ  je suis né le au choix dans un endroit nommé au choix en Ecosse ϟ  Pour gagner ma vie  j'exerce la profession de  professeur de potions à Poudlard ϟ  Laissez-moi vous confier un secret je suis aussi Au choix ϟ  Si l'on en croit la rumeur publique il semblerait que je sois du genre   Réfléchi - Loyal & Fidèle - Grand tacticien- , mais aussi très Froid - Ombrageux - Rancunier - Implacable - Sournois - Cruel - Violent - Solitaire - Possessif - Cynique - Susceptible - Provocateur - ϟ  Puisque les gens aiment à classer les choses et les gens je dirais que je suis  hétérosexuelϟ Mais pour ce qui concerne mon coeur && mon corps je suis au regret de confesser que je suis divorcéϟ



« CITATION AU CHOIX   »



Ma Vie

La famille Monaghan est l'une de ces familles de mages noirs ayant eu non seulement la prudence élémentaire, mais l'intelligence de toujours cacher leurs allégeances sulfureuses. A quoi serviraient-ils s'ils venaient à être démasqués et envoyés à Azkaban ? Louvoyant, nouant des alliances avec les plus hauts membres de chaque gouvernement qui vint à siéger, les Monaghan peuvent se targuer d'avoir réussi l'exploit à passer les siècles confortablement et, aujourd'hui, ils sont à la tête d'un véritable empire financier. Dont, évidemment, ils ne se vantent pas plus en véritables adeptes du Pour vivre heureux vivons cachés. C'est en tant que premier fils, d'héritier, que naquit donc Alec. Enfant sage et appliqué il fit la joie de ses parents. Petit ange qui, en réalité, abritait déjà un monstre de noirceur et de détermination. Oui, Alec était un Monaghan et, tout comme ses parents, il vouait le plus profond des mépris et dédains à ces sorciers indignes de leur condition et qui prônait l'ouverture le métissage ! Non, sorciers et moldus ne s'entendraient jamais ! Et Alec se jura très tôt de faire taire quiconque oserait jamais lui faire penser le contraire ! Tout comme ces ânes bâtés de Poudlard qui prônaient à longueur de cours la tolérance. N'avaient-ils donc rien compris ? Alec intégra Merwyn où il suivit des études exemplaires avant que de revenir à Poudlard où il fut nommé professeur de Potions. Là, profitant de sa place privilégiée auprès des élèves il sème dans leurs esprits si malléables la graine qui, dans un terreau fertile, fera d'eux de parfaits petits Mangemorts. Tout comme lui... ou presque. S'il a évidemment embrassé la cause de ses parents et servi fidèlement Lord Voldemort lors de la bataille de 1998, il ne consentit jamais à porter cette marque hideuse à sa peau. Trop visible et bien trop facile à repérer... donc pas pour lui qui louvoyait dans tous les milieux ! Lorsque les Lecter prirent le pouvoir, et par amitié pour Mila et Vivien dont il était très proche, il les suivit pourtant conscient qu'ils n'étaient pas prêts. Le pouvoir brûle et ses amies ne firent pas exception à la règle. Mila est morte, cet idiot de Nathaniel en fuite et Vivien... Alec enrage et fulmine mais il sera là, auprès de son amie, pour l'aider à rassembler les troupes, galvaniser les hommes et monter un nouveau mouvement qui, cette-fois, fera l'unanimité. Et puis rester auprès de Vivien c'est aussi garder un oeil sur sa soeur cadette, l'impétueuse petite Riley, à qui il a d'ailleurs quelques remontrances à faire ! Depuis quand se marie-t-on sans sa famille ? Et depuis quand, par Merlin, déroge-t-on aux préceptes familiaux en allant se jeter tête baissée dans les pires des tracas ? Il va falloir la remettre à sa place ! Entre ses cours, ses engagements et ses démêlés familiaux l'emploi du temps d'Alec risque d'être bien chargé !




« Like a Moaf to a flame burn by the fire my Love is Blind can't you see my desire ?   »

     




Riley Monaghan Baker Elle est sa petite soeur et, depuis toujours, il veille sur elle comme sur la prunelle de ses yeux. Dire qu'ils étaient proches serait mentir. Une grande différence d'âge et des caractères radicalement opposés n'ont pas favorisé leur rapprochement. Mais, et bien qu'il ne lui ait jamais dit, Alec est fier de la façon dont Riley mène sa vie... Du moins l'était-il jusqu'à ce qu'il découvre qu'elle s'était mariée en secret et que, comble du comble, mademoiselle était allée se fourrer dans les pires des guêpiers en allant dénoncer dans la presse bien trop de secrets sulfureux. Furieux, il l'est. Mais plus encore déterminé à sauver sa cadette ! Quitte pour cela à faire le vide autour d'elle... Riley ne l'entend pas de cette oreille ? Qui a dit que Alec lui demandait seulement son avis ?



Vivien Lecter : ils se connaissent depuis toujours et, bien que les choses aient plus d'une fois été ambiguës entre eux, l'amitié est ce qui demeura finalement. Compagnons d'armes, complices à la ville, ils auraient été les meilleurs amis du monde si l'attachement de Vivien à son frère aîné Nathaniel n'avait été un obstacle. Il n'approuve pas mais tente de comprendre et, surtout, de soutenir son amie dans cette période sombre. Aujourd'hui que Vivien entend récupérer le pouvoir Alec entend l'y aider. Les mages noirs renaîtront de leurs cendres. Sous un nouveau jour, sous une nouvelle forme et un nouveau nom. Nathaniel ? Il est instable et devra sans doutes être éliminé mais pour l'instant seule Vivien et la cause comptent !



Kiriel Rookwood bien que leurs familles soient amies depuis des générations ce fut à Poudlard que ces deux-là firent réellement connaissance. Et devinrent d'excellents amis. La vie les a plus ou moins éloignés mais ils sont toujours demeurés en contact. Bien qu'il n'approuve pas la manière dont Nathaniel à traité et méprisé son ami quand celui-ci en eut besoin, Alec entend bien tout faire pour rallier Kiriel à leur cause et mouvement. Et il espère que Kiriel sait qu'il peut compter sur lui dans ces terrifiantes épreuves que sa femme et lui traversent. Après tout le médicomage fut l'un des rares à le soutenir quand Alec divorça. L'amitié avant tout, non ?



Hazel Difeable : Ainsi cette petite teigne qui est encore son élève et qui fait montre de talents hors du commun pour la plus sombre des magies n'a pas le sang le plus pur qui soit ? Pas grave Hazel est si prometteuse ! Et puis ces aptitudes si spéciales qui sont devenues les siennes après qu'elle eut été enlevée la rendent plus que jamais spéciale aux yeux de Alec qui en a fait à la fois sa protégée et son plus grand espoir. Il l'aime bien en fait cette gamine ! Pas sur cependant que le paternel de la miss pense le plus grand bien de cette complicité pour le moins sulfureuse !






Revenir en haut Aller en bas
avatar





Ψ Messages : : 315
Ψ Date d'inscription : 20/01/2015



Message Sujet: Re: Sorciers{8/9 LIBRES} Lun 16 Fév - 5:36


 

 




 
 

     
Colin Carlisle
feat Nick Wechsler


« CITATION AU CHOIX   »


D'après l'état civil il semblerait que je me nomme  Colin ϟ j'ai déjà soufflé 33 bougies ϟ  je suis né le au choix  dans un endroit nommé ou choix  ϟ  Pour gagner ma vie  j'exerce la profession de   au choix  ϟ  Laissez-moi vous confier un secret je suis aussi Metamorphomage ϟ  Si l'on en croit la rumeur publique il semblerait que je sois du genre  Séducteur - A l'aise dans le monde moldu que j'exècre pourtant - Drôle - Déterminé - Courageux - Libre penseur... et franc tireur -- Aventurier , mais aussi très Opportuniste - Bagarreur - Déloyal - Menteur - Tricheur -  Très dangereux une baguette à la main - Sadique & un brin pervers ϟ  Puisque les gens aiment à classer les choses et les gens je dirais que je suis  hétérosexuel  ϟ Mais pour ce qui concerne mon coeur && mon corps je suis au regret de confesser que je suis parfaitement libre  ϟ  



« CITATION AU CHOIX   »



Ma Vie

Qui est-il ? D'où vient-il ? Nombreux sont ceux à lui avoir posé la question, bien plus rares ceux qui parvinrent à lui soutirer une réponse autre que ce sourire enjôleur dont Colin n'hésite jamais à abuser dès lors qu'il refuse de se livrer. Homme des plus secrets et mystérieux il possède autant de visages qu'il possède de belles histoires à vous conter et toujours destinées à endormir votre méfiance, certes, mais votre curiosité plus encore. La seule constante, et quelque part la seule vérité de tous ces récits ? Ces voyages innombrables et fabuleux qui l'ont amenés à parcourir tous les continents, à se perdre aussi bien dans le monde Moldu que le monde Sorcier. Certains le prétendent trafiquant, d'autres évadé d'une quelconque prison... Peut-être bien a-t-il été tout cela est même bien plus encore. Il ne prit pas part à la grande bataille de 1998, trop occupé à barouder quelque part sur la planète. Mais il arriva un an plus tard à Londres, avec à son bras la sulfureuse Eris Scorn. Elle était recherchée à cause aussi bien des allégeances de sa famille que des meurtres qu'elle commettait en riant, il lui avait offert protection et même une bonne dose de sensualité débridée. Pour elle et ses beaux yeux il rejoignit les Scorn et, depuis, se révèle être un excellent élément : aucune morale, aucune conscience et un talent certain pour combattre? Qui ne voudrait pas de lui dans son camps ! Mais Colin est un homme libre qui ne se laisse enchaîner que s'il le souhaite et aussi longtemps qu'il le désire. Soit généralement bien peu de temps. Pourtant cela fait déjà deux ans qu'il est à Londres et il y a même acquis un appartement en plein Londres. Lui, s'installer ? Peut-être. Pour Eris, peut-être un peu. Parce qu'il ne raterait pour rien au monde ce conflit qui larve et qui lui promet tant de plaisirs à venir ! Scorn vs Lecter, Nephilim vs Sinners, terroristes moldus contre mages noirs ? Passionnant et excitant ! En tous cas pour lui !





« Like a Moaf to a flame burn by the fire my Love is Blind can't you see my desire ?   »

     




Eris Scorn Cette fille le fascine, vraiment ! Elle est belle, sulfureuse et d'une dangerosité qui n'est pas sans lui rappeler la sienne ! Eris et lui ont flirté, et bien plus encore, jouant avec un feu qui les auraient sans doutes consumés s'ils n'étaient d'une indépendance forcenée ! Sans compter que rejoindre la liste des époux si mystérieusement décédés, les uns après les autres, de la belle ne le tente guère. Amants quand le coeur et le corps leur en dit, complices, c'est pour elle qui rejoignit les Scorn plutôt que les Lecter. Et il ne regrette rien... si ce n'est peut-être les choix récents de son amie : non mais depuis quand Eris s'intéresse-t-elle à un fichu chasseur de primes ? Elle est sérieuse là ? N'importe quoi et il entend bien le lui faire comprendre ! A coups de gifles s'il le faut ! De toutes manières elle aime ça, non ?



Kieran McAllister Sale petit connard ! Ce type avec sa gueule d'ange, Colin n'a jamais pu l'encadrer ! D'abord parce que les pseudo représentants d'une justice qui n'existe que dans les livres l'agacent. Ensuite parce que la suffisance de ce bonhomme ne semble avoir d'égale que son don visiblement inné à le provoquer. Enfin parce qu'il semble évident que tous les deux ont un sérieux conflit d'intérêts : Eris. Jaloux le Colin ? Peut-être ! Kieran n'a de cesse de le traquer, bien déterminé à envoyer Colin en prison. Colin, lui, c'est dans une tombe qu'il rêve d'envoyer le blondinet ! Attention le combat va commencer !



Alexandre de Habsbourg Ils se sont connus dans ce monde moldu où Alexandre errait, hagard et carrément paumé, juste après avoir obtenu ses ailes. Etait-ce à Rome, New York ou Salvador de Baïa ni l'un ni l'autre ne saurait plus le dire tant ils étaient bien imbibés à cette époque ! Alexandre et lui sont devenus amis et cette amitié perdure aujourd'hui. Sauf que... sauf que à l'époque ni l'un ni l'autre ne savait grand chose de leurs vies respectives. Aujourd'hui il y a fort à parier que le peintre en vue n'apprécie que peu de découvrir les engagements sulfureux de son ami. Quant au fait que Colin ait connu son épouse de façon intime dans ce club de Soho où Faustine avait été retenue et vendue contre son gré... Comment dire... Colin la pensait consentante ça compte pas ça ? Peu probable... Espérons que le secret sera bien gardé !



Faustine de Basbourg si le hasard fait parfois bien les choses il les fait parfois bien moins ! Elle, il l'a connue dans un club à putes de Soho. Elle était mignonne, facile et, oui, il la voulait. Et il se l'est offerte. Cela aurait pu en rester là sauf que, aujourd'hui, Colin la découvre épouse de l'un de ses amis et il est un peu tombé des nues en apprenant par Alexandre que, non, son épouse n'était pas consentante dans ce club. Elle était droguée et contrainte. Et merde... Heureusement il n'a rien dit à Alexandre quand celui-ci lui avait confié leurs malheurs et Faustine, elle, ne semble pas se souvenir de lui. Et ça vaut vraiment mieux car Colin n'est pas l'amant le plus doux qui soit surtout quand il paye... Espérons que la petite blonde ne retrouvera jamais la mémoire... C'est beau de rêver ! .






Revenir en haut Aller en bas
avatar





Ψ Messages : : 315
Ψ Date d'inscription : 20/01/2015



Message Sujet: Re: Sorciers{8/9 LIBRES} Lun 16 Fév - 7:17

Les Mages Blancs



 

 




 
 

     
Desmond MCQueen
feat Jamie Dornan


« CITATION AU CHOIX   »


D'après l'état civil il semblerait que je me nomme  Desmond ϟ j'ai déjà soufflé 32 bougies ϟ  je suis née le au choix dans un endroit nommé au choix ϟ  Pour gagner ma vie  j'exerce la profession de  Juge au Magenmagot ϟ  Laissez-moi vous confier un secret je suis aussi Occlumens ϟ  Si l'on en croit la rumeur publique il semblerait que je sois du genre   Loyal - Honnête & Juste - Beau parleur - Séducteur compulsif même si amoureux - Charismatique , mais aussi très Vindicatif - Un brin tyrannique - Manipulateur - Tatillon - Peu partageur - Mauvais perdant - Superstitieux - Rancunier ϟ  Puisque les gens aiment à classer les choses et les gens je dirais que je suis  hétérosexuel ϟ Mais pour ce qui concerne mon coeur && mon corps je suis au regret de confesser que je suis malheureusement moins libre que je ne le prétends parfois encore ϟ  


« CITATION AU CHOIX   »



Ma Vie

Pendant des années, toute son enfance, Desmond a entendu les gens autour de lui se déchirer à cause de ces histoires de pureté du sang et du fait d'aimer ou de vouloir annihiler les moldus. Sa mère, pieuse et trop altruiste, prônait l'ouverture et la tolérance. Son père, lui, fier et belliqueux, se montrait bien plus radical : que les moldus restent chez eux et le monde ne s'en porterait que mieux ! Peut-être est-ce d'eux, et à force d'entendre les discours de l'un et de l'autre, que le garçon finit par en venir à la conclusion que la neutralité était la seule voie possible pour quelqu'un d'ambitieux. Et, ambitieux, Desmond l'a toujours été ! Travailleur et discipliné quand cela sert ses intérêts il suivit une scolarité exemplaire à Poudlard et ensuite à Merwyn où il sortit premier de sa promotion. Plus jeune magistrat à avoir jamais été appelé à siéger au Magenmagot son sens de l'équité et de la justice lui ont permis de se faire une belle réputation seulement entachée par sa réputation de coureur de jupons invétéré et par son côté un brin tyrannique et méprisant envers ses collègues. Aujourd'hui que le secret est pour ainsi dire levé et qu'un nouveau conflit semble larver Desmond sait qu'il lui faudra trouver sa place dans ce monde en pleine mutation. Et il compte bien se servir de la moindre opportunité pour gravir les derniers échelons qui le mèneront vers le pouvoir. Ministre ? Non cela ne l'intéresse pas, trop précaire ! Mais finir Directeur du Département de la Justice ne serait pas pour lui déplaire ! Après tout il est compétent, lui ! Pas comme tous ceux ayant déjà occupé ce poste !



« Like a Moaf to a flame burn by the fire my Love is Blind can't you see my desire ?   »

     




June Hepburn : Entre eux deux les choses ne sont pas claires... Mais alors pas du tout même ! Capables de se sauter à la gorge pour mieux tenter de s'étrangler à huit heures, à midi ils pourront se rouler dans un lit et se déchirer à quatorze heures en jurant de ne plus jamais se revoir. Et, le soir, dîner ensemble comme de vieux et chastes amis. June, c'est la seule femme pour laquelle il pourrait renoncer à toutes les autres. Enfin si seulement elle voulait bien arrêter de le faire tourner chèvre et de le prendre pour un con ! Elle pense vraiment le duper avec ses airs innocents ? Desmond sait que sa petite-amie traîne dans des histoires plus que louches et il compte bien y mettre un terme ! De gré ou de force ! Pardon ? Il a dit patite-amie ? Vraiment ? Lapsus... des plus révélateurs, non ?



Olympte T. Graham elle et lui se sont connus, non pas dans le cadre de leur travail au Ministère mais dans un bar où l'un comme l'autre étaient venus oublier. Quoi ? Non, qui. Une énième dispute entre Desmond et June, Olympe qui grommelait contre son exorciste... Un verre, puis un autre et les voilà au lit. Pas de sentiments et aucun attachement qui survive à l'aube mais une complicité qui, elle, perdura. Aujourd'hui ils sont devenus les meilleurs amis du monde et entendent bien s'épauler pour assouvir leurs ambitions respectives. Il n'y a pas à dire : ces deux-là forment une redoutable et efficace paire. Pas sur cependant que Desmons apprécie de voir Olympe s'intéresser de trop près au cas de June. Et pas sur que Olympe apprécie de voir le playboy fourrer son nez dans les meurtres commis par son exorciste de compagnon !




Ce type journaliste et Moldu c'est Olympe qui le lui a présenté. Au début Desmond s'est montré plutôt froid et distant avec celui qu'il considérait comme un emmerdeur de fouineur mais avec la CSM qui prend de plus en plus forme et la nécessité pour tout ambitieux de soigner ses relations dans le monde moldu... Desmond a vu en Rhys un partenaire idéal et ces deux-là s'échangent régulièrement des informations et tuyaux sur tout ce qui pourrait leur servir. Ambitieux, ils le sont tous les deux. Amis ? Ils pourraient bien le devenir. Si du moins l'un comme l'autre ne dépassent pas certaines limites : ne jamais trop fouiller sur des sujets sensibles ou sur ces petits secrets que l'un et l'autre semblent collectionner. Enfin, entre amis, on s'épargne et on sait faire preuve de discrétion, non ? A voir...



Neville Londubat Ce héro de guerre est encore un enfant aux yeux de Desmond mais il est l'un des rares à avoir su gagner son respect. Loin de la suffisance agaçante de Granger, de Potter et de son aura injustifiée ou de la bêtise puérile de Weasley. Desmond apprécie de voir le travail que Neville fait aujourd'hui encore pour lutter contre ce nouveau danger qui menace le monde. Les démons et les anges existent... A savoir qui sont les pires d'ailleurs ! Toujours est-il que Desmond entend bien se servir de sa position au sein du Ministère pour aider Neville dans sa quête de justice. Facile à dire mais bien moins à faire et le magistrat ne tardera pas à l'apprendre à ses dépends !






Revenir en haut Aller en bas
avatar





Ψ Messages : : 315
Ψ Date d'inscription : 20/01/2015



Message Sujet: Re: Sorciers{8/9 LIBRES} Lun 16 Fév - 7:17


 

 




 
 

     
Dominic Corrigan
feat James Franco


« CITATION AU CHOIX   »


D'après l'état civil il semblerait que je me nomme  Dominic ϟ j'ai déjà soufflé 30 bougies ϟ  je suis né le au choix dans un endroit nommé au choix ϟ  Pour gagner ma vie  j'exerce la profession de  sous directeur au département de la coopération magique internationale && infiltré chez les Scorn ϟ  Laissez-moi vous confier un secret je suis aussi Legilimens && Occlumens ϟ  Si l'on en croit la rumeur publique il semblerait que je sois du genre   Travailleur - Diplomate - Cérébral - Ambitieux, peut-être bien trop - Malin - Joueur - Séducteur - Protecteur - Juste - , mais aussi très Blessé par la vie - Secret - Revanchard - Manipulateur - Instableϟ  Puisque les gens aiment à classer les choses et les gens je dirais que je suis  hétérosexuel ϟ Mais pour ce qui concerne mon coeur && mon corps je suis au regret de confesser que je suis veuf ϟ  



« CITATION AU CHOIX   »



Ma Vie

Anthony avait la plus parfaite et rangée des existences. Une scolarité exemplaire à Poudlard, des études de sciences politiques qui le projetèrent très vite sur le devant de la scène, des amis à foison et une histoire d'amour idyllique avec une femme adorable que beaucoup lui enviaient. En fait, nombreux étaient ceux à envier la vie si parfaite du sorcier que l'on promettait déjà au plus brillant des avenirs politique. Mais pareil bonheur offenserait même Dieu et l'addition fut salée et bien amère. Il y eut la guerre et cela sonna déjà le début des ennuis pour celui qui, s'il fut épargné lors de ces combats où il prit bravement peur, vit tant de ses proches et de ses amis tomber. Sa femme aussi fut touchée mais, si l'Auror en elle parvenait en rire, lui non. La paix revint et les choses semblèrent reprendre leurs cours normal. Anthony était désormais un politicien aguerri qui se vit même offrir le poste de sous directeur du département de la coopération magique internationale. Joie encore renforcée par l'annonce de sa future paternité. Sauf que... sauf que cela ne devait pas être. Halloween 2000. Ils devaient aller annoncer l'heureux événement aux parents moldus de son épouse. Ils ne le purent pas. Pris au piège dans cet attentat odieux perpétré par les Mangemorts, sa femme fut mortellement blessée. Plus d'enfant, plus d'épouse... plus rien. Rien que les larmes et la folie qui le guettait de plus en plus. Anthony oscilla longtemps entre le désespoir et la rage, l'envie d'en finir et celle de continuer. Ce fut finalement, non pas l'espoir, mais la soif de revanche qui le maintint en vie. Anthony parvint à s'infiltrer dans les plus sombres des milieux, errant jusqu'à ce qu'il soit présenté aux Scorns auxquels il fit mine de prêter allégeance. Pour mieux les faire chuter, eux et leurs opposants évidemment. A cheval entre deux mondes, deux réalités, Anthony se perd mais il s'en fout. Il vengera sa femme et leur enfant pas même né ! Ensuite... Lui ne se voit pas même survivre à sa mission. Sauf peut-être lorsqu'il croise le regard de ces femmes qui ne le laissent pas indifférent. Astoria et Daria... Mais Anthony n'est pas prêt ! Un jour, s'il survit... Pas sur vu les risques qu'il prend ! Pas sur du tout même !





« Like a Moaf to a flame burn by the fire my Love is Blind can't you see my desire ?   »

     




Rhys Corrigan il ignorait tout de lui jusqu'à ce qu'un article paru dans la presse moldue et signé de son nom ne lui fasse lever un sourcil réprobateur. Ce type porte le même nom que lui... mais il est moldu et, visiblement, bien ferme quant à ses positions sur ce monde sorcier qu'il décrit sans jamais le citer. De par sa position au sein de gouvernement moldu on est venu lui réclamer des comptes et des explications sur ce type que l'on suppose, à tort, de sa famille ! Anthony est embêté mais bien plus furieux ! Il a travaillé dur pour arriver là et il n'entend pas tout perdre pour un minet à la tronche de mannequin ! Il compte bien rencontrer ce type et mettre les pendules à l'heure et, non, il serait étonnant que cela se passe en douceur ! Les deux hommes, bien qu'ils ne soient pas du tout de la même famille, partagent plus qu'un nom : la détermination et l'entêtement ! Voilà qui promet de faire bien des étincelles, non ?



Astoria Greengrass Lorsqu'il l'a vue la toute première fois c'était à Ste Mangouste où elle commençait son internat et où elle assistait ce chirurgien qui opérait son épouse. Celle-ci ne put être sauvée, hélas. Astoria était venue le voir, tentant de l'apaiser de son mieux et il avait apprécié ce geste tellement humain. Mais, bouleversé et brisé par le chagrin, il ne remarqua pas de suite la ressemblance frappante entre la défunte et la jeune interne. Aujourd'hui qu'Astoria et lui sont devenus amis il se surprend à la regarder différemment. Est-ce parce qu'elle lui plaît vraiment ou à cause de cette ressemblance ? Il l'ignore mais il entend bien protéger celle qui n'entend pas l'être. Astoria est encore trop jeune pour comprendre mais lui sait, connaît les dangers qui rôdent et il ne laissera pas la vie lui enlever cette jeune femme comme elle lui a déjà ravi sa femme. Un jour il parlera à Astoria... Un jour... Peut-être...


Daria O'Malley C'est Hermione qui les a fait se rencontrer de façon pour le moins officieuse. La jeune Auror infiltrée a haussé un sourcil avant que de sourire. Maintenant ils étaient deux à jouer avec le feu cela était toujours bon à savoir. Elle était prête à coopérer mais Anthony préfère se la jouer solo... Ou disons plutôt qu'il n'est pas prêt à accorder sa confiance à quelqu'un assez inconscient à se mettre aussi stupidement en danger ! Minute... Daria et lui se ressemblent mais, ça, lui n'est pas prêt à le reconnaître. Ni à admettre qu'elle est plutôt jolie la demoiselle. Entre eux les choses semblent bien mal parties et les disputes s'enchaînent à un rythme effréné. Mais si cela cachait quelque chose de plus tendre ? Qui sait ? L'avenir mais pas eux cela est certain !



Hermione Granger Après la guerre il s'était montré plus que dubitatif en voyant cette enfant être encensée et portée aux nues par une foule et une nation avide de héros. Il ne lui faisait pas confiance. Mais Hermione a su faire ses preuves et la façon dont elle gère ce projet de CSM qu'il soutient secrètement a achevé de le convaincre : cette fille est en effet de la race des héros qui laisseront leur trace dans l'Histoire. Entre eux se tisse doucement une complicité proche de l'amitié et, au sein du Ministère, elle est la seule à savoir dans quelle folie Anthony s'est lancé ! Parce qu'elle est la seule réellement digne de confiance à ses yeux et qu'il sait pouvoir compter sur son appui... et sur sa discrétion ! .






Revenir en haut Aller en bas
avatar





Ψ Messages : : 315
Ψ Date d'inscription : 20/01/2015



Message Sujet: Re: Sorciers{8/9 LIBRES} Lun 16 Fév - 7:18


 

 




 
 

     
Wyatt Westerfield
feat Colin Farrell


« CITATION AU CHOIX   »


D'après l'état civil il semblerait que je me nomme  Wyatt ϟ j'ai déjà soufflé 34 bougies ϟ  je suis né le au choix dans un endroit nommé au choix ϟ  Pour gagner ma vie  j'exerce la profession de  Détective privéϟ  Laissez-moi vous confier un secret je suis aussi Legilimens ϟ  Si l'on en croit la rumeur publique il semblerait que je sois du genre  Violent à ses heures mais de nature plus tendre qu'il ne consent à le montrer - Athlétique - Erudit - Loyal - Fidèle - Presque honnête , mais aussi très Taiseux - Volcanique - Revanchard - Manipulateur - Blessé par la vie - Méfiantϟ  Puisque les gens aiment à classer les choses et les gens je dirais que je suis  hétérosexuel ϟ Mais pour ce qui concerne mon coeur && mon corps je suis au regret de confesser que je suis divorcé ϟ



« CITATION AU CHOIX   »



Ma Vie

Son nom de famille, Wyatt a parfois eu plus que tendance à le maudire tant cela lui a valu bien des ennuis aussi bien sur le plan privé que professionnel... Kendrick Westerfield, l'un de ses cousins, ayant cru bon de se faire remarquer au-delà même de la mort... Et de la pire des manières qui soit ! De médicomage brillant et réputé à qui tout réussissait Kendrick est mort en tant que médicomage complètement fou, Mangemort avéré et même proxénète pédophile... Autant dire que Wyatt n'a pas apprécié les comparaisons et les suspicions à son égard que pareil scandale lui valut ! Il était un Auror modèle et, du jour au lendemain, il avait été remercié sans tambours ni trompettes ! Bien sur ses supérieurs lui avaient assuré que ses compétences n'étaient pas remises en question mais le Ministère traversait une période agitée et le moindre soupçon ne pouvait être accepté... En gros il payait pour un homme déjà mort ! Et pour couronner le tout son épouse en profita pour se faire la malle, expliquant qu'elle ne pouvait continuer à vivre auprès d'un homme dont la famille regorgeait d'autant de cinglé que de psychopathes. Wyatt aurait pu tenter de se défendre, de la retenir mais il n'en avait rien fait. A quoi bon ? Aujourd'hui et grâce à ces rares personnes à lui avoir conservé leur amitié au Ministère il est devenu détective privé. Sa vie lui convient, faite d'enquêtes et d'investigations souvent routinières et ennuyeuses et parfois tellement périlleuses qu'il en frissonne d'excitation ! Mais derrière ses apparences d'homme bourru que plus rien n'atteint se cache un homme juste mais que l'existence à blessé au point de rendre amer. Le détective tente de se reconstruire mais il semblerait que le destin ait, une fois de plus, décidé de le tester, de le mettre à l'épreuve. Lui qui ne croit en rien et surtout pas en Dieu vient de découvrir l'existence des Sinners et des Nephilims. Foutaises, voilà ce qu'il bougonne ! Mais il est des choses que même Wyatt ne pourra longtemps réfuter. Du moins s'il veut survivre ! Alors entre ça et ses investigations sur les O'Connelly disons que le détective vient de débuter les plus mortelles des enquêtes. Mortelles pour les autres... ou pour lui ?





« Like a Moaf to a flame burn by the fire my Love is Blind can't you see my desire ?   »

     




Rhys Corrigan Lui c'est une petite merde qui fourre toujours son nez là où il ne devrait pas ! Wyatt n'a jamais pu supporter les journalistes et celui-là moins que les autres ! C'est en grande partie de la faute de Rhys si, aujourd'hui, le secret protégeant le monde sorcier n'est même plus menacé mais carrément écorné et que la peur ou l'ire commencent à gagner les deux peuples ... Alors, non, il n'aime pas ce moldu et ne s'en cache d'ailleurs pas ! Et puis un journaiste c'est forcément véreux et Rhys étant proche de bien des gens suspects il apparaît lui aussi coupable. Et quand bien même il ne le serait pas totalement Wyatt sait comment monter de fausses preuves pour qu'il le soit. Quoi ? Tout les moyens sont bons pour se débarrasser de la vermine, non ? Mais si ! Un journaliste de moins qui s'en soucierait d'abord ?



Abigail O'Connelly Cette femme au caractère de feu est une pure garce et une véritable petite teigne ! Elle est hautaine, glaciale, méprisante et horripilante au possible. Et les rares fois où ils ont été amenés à se croiser, ces deux-là auraient presque pu se tuer... ou pas en fait. Ils se ressemblent trop pour s'entendre mais bien trop aussi pour ne pas s'attirer. Gail lui plaît et Wyatt ne doute pas que cela soit réciproque. Mais entre leurs prises de positions et leurs idéologies radicalement opposées trouver un consensus semble ardu pour ne pas dire impossible ! Surtout que l'enquête que mène actuellement Wyatt sur l'héritière Gaunt ne plaît pas à Gail. Pas envie que les investigations du privé ne le mènent à s'intéresser à ses affaires à elle ! Pas sur que Wyatt apprécie les activités mafieuses de Gail en effet ! Et entre ces deux-là les choses ne sont pas prêtes de s'apaiser ! Quoique... un miracle peut-être ? Wyatt n'y a jamais cru, lui ! Et puis de toutes façons il n'aime pas les choses trop calmes alors...


Caleb O'Connelly le frangin de Gail... une petite frappe oui ! Wyatt, en bon détective, a évidemment enquêté sur la famille de sa garce préférée et iil ne mit pas longtemps avant de découvrir que ce cracmole au sourire un peu trop grand pour être honnête avait plus d'un délit et crime sur la conscience. Et encore entre ce qui lui valut quelques années de prison et ce que soupçonne Wyatt sans encore pouvoir le prouver il y a un monde ! Un irlandais, réputé mafieux qui bosse officiellement dans la finance et qui a été vu avec des huiles des deux mondes ... et proche de l'héritière des Gaunt ? Sur, Caleb a bien des choses à cacher et Wyatt entend bien découvrir lesquelles ! Mais attention car Caleb est encore plus dangereux qu'il n'y paraît et il ne se laissera pas faire ! Pas plus qu'il n'appréciera de voir Wyatt tournoyer autour des femmes de sa vie...



Gaïa Warhol Gaunt Il a été engagé par le gouvernement précédent pour enquêter sur l'héritière des Gaunt mystérieusement disparue il y a dix ans de cela. Au début ce ne devait être qu'une enquête de routine pour lui et Wyatt était persuadé que, après tant de temps, il ne trouverait rien. Mais voilà Gaïa qui refait surface et de la plus étonnante des manières qui soit ! Elle, proche du monde moldu et ardente partisane du rapprochement entre les deux mondes... Soit il y a anguille sous roches soit le monde a définitivement bien changé ! En tous cas cette femme n'est pas aussi nette et lisse que le monde tend à le croire, il en est persuadé ! Aucun Gaunt n'est pur ! Et Wyatt entend bien débusquer le secret de cette poupée blonde par n'importe quel moyen... Pas sur cependant qu'il sache dans quoi il met les pieds... Pas sur du tout !






Revenir en haut Aller en bas
avatar





Ψ Messages : : 315
Ψ Date d'inscription : 20/01/2015



Message Sujet: Re: Sorciers{8/9 LIBRES} Lun 16 Fév - 7:19

Les Mages Neutres



 

 




 
 

     
Ashton Burrows
feat Sophia Bush


« CITATION AU CHOIX   »


D'après l'état civil il semblerait que je me nomme  Ashton ϟ j'ai déjà soufflé 28 bougies ϟ  je suis née le au choix dans un endroit nommé au choix ϟ  Pour gagner ma vie  j'exerce la profession de  guérisseuse et potionniste à Ste Mangouste ϟ  Laissez-moi vous confier un secret je suis aussi au choix ϟ  Si l'on en croit la rumeur publique il semblerait que je sois du genre  Joyeuse - Brillante - Honnête & Juste - Téméraire - Audacieuse (trop sans doute) , mais aussi très - Curieuse - Versatile - Rancunière - Entêtée ϟ  Puisque les gens aiment à classer les choses et les gens je dirais que je suis  hétérosexuelle ϟ Mais pour ce qui concerne mon coeur && mon corps je suis au regret de confesser que je suis veuve ϟ  



« CITATION AU CHOIX   »



Ma Vie

La vie de Ashton était des plus communes et cela lui convenait parfaitement. Née dans une famille de sorciers au sang mêlé la jeune femme connut une enfance heureuse et une scolarité des plus banales. Ses Aspics en poche elle rejoignit l'université de Merwyn où elle suivit un cursus de potionniste et de guérisseuse et rencontra le grand amour de sa vie, Julien. Sorcier au sang pur et étudiant pour devenir Auror ils vécurent un véritable coup de foudre. Ils n'étaient pas encore diplômés que les voilà déjà mariés et heureux, prêts à envisager le plus simple et paisible des avenirs : un cottage bucolique, un ou deux enfants et même un chien. Un Labrador ! Mais 1998 vint, apportant avec lui la guerre et le Chaos. Julien était devenu Auror et il fut envoyé sur le terrain. Elle, officiait à Ste Mangouste et ce fut là qu'elle vit le corps agonisant de son mari lui être amené. Ils firent tout pour sauver Julien mais rien n'y fait et celui-ci mourut dans les bras de Ashton qui ne s'en remit jamais. Une fêlure s'était créée en elle et la jeune femme le savait, plus rien ne serait jamais pareil. Elle avait perdu son mari, son avenir, ses rêves... et toutes ses illusions ! Et, pour cela, quelqu'un devait payer ! Ces foutus mages noirs, ces Mangemorts trop lâches pour se battre à visage découvert... Ashton n'avait jamais connu la haine. Aujourd'hui c'est la haine, et uniquement la haine, qui lui permet de se lever chaque matin. Un jour elle sera assez forte et prête ! Un jour elle les débusquera, tous, et leur fera payer ! Mourir pour assouvir sa vengeance, elle y est prête. Et eux ? Tous des lâches, tous des monstres... non ? Pas forcément en fait et ça Ashton devra le réaliser et, plus encore, l'assumer !





« Like a Moaf to a flame burn by the fire my Love is Blind can't you see my desire ?   »

     




Kiriel Rookwood lors de son arrivée à l'hôpital sorcier en 1998, juste après la guerre, il fut l'un des premiers à l'accueillir. Ashton était veuve et lui visiblement ébranlé aussi par les horreurs qu'il avait vues. Ils se sont trouvés pour le temps de quelques nuits sans aucune illusions sur le fait que cela ne durerait pas. Depuis ils sont amis... du moins ils l'étaient mais Ashton commence à se poser bien des questions sur cet homme dont le nom a été souillé par les récents événements. Toute sa famille ou presque reconnue comme Mangemort ? Et son attitude même au sein de Ste Mangouste semble avoir changée... Ces grossesses étranges qu'il s'arrange pour être le seul à suivre... Cette femme qui est la sienne et sur laquelle court les plus incroyables des rumeurs... Quelque chose cloche dans la si parfaite histoire de Kiriel et Ashton entend bien faire la lumière là-dessus ! Elle qui a juré de se venger des monstres ayant tué son mari risque de tomber de haut en découvrant que Kiriel est l'un d'eux.



Candy rookwood bien que l'époux de la toute jeune demoiselle et Ashton ait eu une liaison les deux femmes avaient appris à s'apprécier. La guérisseuse apprécie cette douceur et cette bonté presque surnaturelles qui émanent de la petite femme au nom de bonbon. Au point de se demander comment Kiriel et elle ont pu non seulement parvenir à s'entendre mais encore plus à s'aimer aussi passionnément... Ils sont tellement différents ! Et puis les langues se délient de plus en plus, les secrets concernant Candy sont peu à peu dévoilés et quand bien même Ashton a du mal à croire à cette histoire d'Hybride mi ange-mi démon elle entend bien découvrir de quoi il retourne. Et si du démon il y a en Candy alors Ashton fera ce qu'elle doit : soit l'annihiler !



Poppy Middleton Elles sont amies depuis toujours ou presque. Déjà à Poudlard ces deux-là s'entendaient à merveilles malgré leur différence de caractère ! Ashton n'a jamais vu un être aussi peu sur de soi et timide que Poppy ! A croire que même son ombre la ferait sursauter ! Il n'empêche qu'elle l'a vue combattre et connaît sa vraie valeur ! Poppy est une fille bien qui s'entoure souvent bien mal... Surtout ce type qu'elle nomme son Mentor, Nicholas Basarab et qui empeste le souffre ! Poppy est trop gentille, trop naïve et trop rêveuse mais elle peut compter sur Ashton pour lui ouvrir les yeux et lui tanner le cuir ! Il serait temps... De son côté Ashton semble intriguée par cet Ordre du Phenix dont ne cesse de lui parler son amie. Elle trouve leur cause juste et peut-être se laissera-t-elle séduire. Après tout ils partagent les mêmes idées et les mêmes buts, non ? Faire justice !!



Alexander Black Mayfair elle a rencontré le tout jeune homme lorsque son père était malade et venait souvent à Ste Mangouste pour recevoir ce traitement qui, hélas, ne parvint pas à le sauver. Elle avait senti, derrière la désinvolture de ce gamin toute la détresse et la peine et cela l'avait touchée. Ashton aime bien Lex qu'elle à tendance à vouloir protéger. Apprendre qu'il avait été adopté par le Ministre de la Magie en personne lui avait fait penser que les choses pourraient enfin se stabiliser pour lui mais elle s'aperçoit que cela devient pire encore. Elle sait que Lex et sa demi-soeur s'aiment et que la fille de Athina Mayfair est aussi celle du jeune homme... Et ce regard mordoré qui est devenu celui de son protégé... Un autre mystère à élucider pour celle décidément bien trop curieuse. A moins que Lex ne soit l'occasion pour elle de comprendre que démon ne rime pas forcément avec mauvais ? Peut-être... ou peut-être pas !






Revenir en haut Aller en bas
avatar





Ψ Messages : : 315
Ψ Date d'inscription : 20/01/2015



Message Sujet: Re: Sorciers{8/9 LIBRES} Lun 16 Fév - 7:20


 

 




 
 

     
Rebekah Hepburn
feat Elizabeth Olsen


« CITATION AU CHOIX   »


D'après l'état civil il semblerait que je me nomme  Rebekah ϟ j'ai déjà soufflé 30 bougies ϟ  je suis née le au choix dans un endroit nommé au choix ϟ  Pour gagner ma vie  j'exerce la profession de  Infirmière libérale ϟ  Laissez-moi vous confier un secret je suis aussi au choix ϟ  Si l'on en croit la rumeur publique il semblerait que je sois du genre  Tolérante - Droite - Espiègle & Amusante - Sociable - Humble - Altruiste - Rêveuse , mais aussi très Caractère de cochon, vraiment ! - Trop indépendante - Fragile malgré les apparences - Rusée - Ambitieuse ϟ  Puisque les gens aiment à classer les choses et les gens je dirais que je suis  hétérosexuelle ϟ Mais pour ce qui concerne mon coeur && mon corps je suis au regret de confesser que je suis célibataire ϟ  



« CITATION AU CHOIX   »



Ma Vie

Il y eut un temps où le mot même de neutralité n'évoquait rien d'autre qu'un mot étrange dont la définition même lui semblait étrange. Pour elle tout était tellement simple : ce que lui disaient ses parents étaient paroles d'évangile et le reste était le mal. Et qui se souciait du reste ? Pas elle ! Rebekah se contentait de vivre sa vie, se souciant peu des autres... Du moins jusqu'à ce que le destin ne décide de la tirer violemment de son aveuglement et de sa quasi béatitude. En 1998 sa candeur lui fut arrachée au moment même où ses parents, trahissant les leurs, périrent au nom de ce Bien qu'elle ne comprenait pas. Mais elle avait appris, depuis, et aujourd'hui bien que son âme soit souvent tiraillée Rebekah entend réussir là où ses parents ont échoué. Un jour elle sera digne d'eux et vengera leur mort. Non pas de la manière dont sa soeur June entend le faire... June... Rebekah est persuadée que sa soeur tourne mal même si, pour l'instant, elle ne peut le prouver. Et quand bien même le pourrait-elle que ferait-elle ? June est sa seule famille désormais et Rebekah entend bien la protéger coûte que coûte ! Mais l'infirmière sait aussi que le jour viendra où il lui faudra sortir de cette si rassurante neutralité dans laquelle elle s'est établie. Les rumeurs courent et murmurent que, bientôt, une nouvelle guerre éclatera. Plus sombre et plus violente encore que la première... Et, cette-fois, Rebekah entend bien y prendre part. Du côté des gentils évidemment. Il ne lui reste plus qu'à identifier ces-derniers et la tâche sera sans doutes bien moins aisée qu'il n'y paraît. Rien n'est jamais tout noir ou tout blanc... Non, rien. Ni personne et Rebekah devra aussi apprendre à assumer sa part d'ombre.




« Like a Moaf to a flame burn by the fire my Love is Blind can't you see my desire ?   »

     




June Hepburn Elles sont soeurs mais sont pourtant aussi différentes que possible et, depuis la mort violente de leurs parents, le fossé entre elles semble s'accroître de jour en jour. Rebekah ne comprend pas pourquoi June semble attirée par le plus obscur côté des choses. La lumière est tellement plus rassurante, non ? Et puis leurs parents voulaient faire le bien au point de donner leurs vies pour leurs idées comment June peut-elle ainsi les trahir ? Rebekah oscille entre colère et une furieuse envie de sauver sa soeur d'elle-même ! Enfin si cela est encore possible... Mais si June est bornée Rebekah n'a rien à lui envier ! Et elle entend bien ramener la brebis égarée sur le droit chemin ! Bon courage !



Hermione Granger les deux jeunes femmes se sont connues juste après l'attaque de Londres durant la nuit de Halloween 2000. Rebekah avait mis gracieusement ses capacités à disposition des secours dépêchés sur place afin d'évacuer et de soigner ceux qui pouvaient encore l'être. De caractère semblables, la même envie de faire ce qui est bien et juste, elles ne pouvaient que s'entendre. Aujourd'hui Rebekah, bien que peu désireuse de réellement prendre part à la CSM, soutient cette initiative qu'elle pense être la solution pour permettre enfin à leurs deux mondes de vivre en paix et en harmonie. Hermione, de son côté, entend bien aider son amie à gagner en assurance... et aussi à se rapprocher de cette soeur dont Rebekah parle si souvent avec tristesse dans la voix. Sauf que le jour où Hermione découvrira les allégeances de June les choses pourraient bien se compliquer. .



Vivien Lecter   Rebekah n'arrive pas à comprendre comment cette fille, malgré l'opprobre tombée sur son nom est parvenue à passer au travers des mailles du filet de la justice ! Non mais qui peut croire que Vivien serait la seule gentille de l'histoire ! Elle, pas mage noire ? Et puis quoi encore ! Rebekah sait que June et Vivien sont proches et elle entend bien mettre un terme à cette amitié des plus dangereuses pour sa soeur ! Et si pour cela elle doit faire une légère exception à ses principes, quitter sa neutralité pour mieux envoyer Vivien en prison elle le fera sans la moindre hésitation ! La famille avant tout ! Mais attention car Vivien a plus d'un tour dans son sac et Rebekah ne devrait peut-être pas se lancer dans un combat qui pourrait lui coûter bien plus cher qu'elle ne le soupçonne encore !



Alexandre de Habsbourg  ils se sont connus par hasard, à un vernissage du peintre. Elle aimait son oeuvre et ils ont discuté de longues heures de tout et de rien. Aucune ambiguïté ni aucune séduction cependant, le monsieur étant non seulement marié mais bien trop arrogant pour Rebekah. Cependant une sorte de complicité amicale s'est tissée entre eux et, depuis, ils se revoient souvent. Elle est même plus ou moins devenue sa confidente et lui, l'ange de la Justice, permet à Rebekah de croire en un monde meilleur. En ces temps agités où chacun se doit de choisir son camps nul doute que leur amitié influencera grandement l'infirmière.






Revenir en haut Aller en bas
avatar





Ψ Messages : : 315
Ψ Date d'inscription : 20/01/2015



Message Sujet: Re: Sorciers{8/9 LIBRES} Lun 16 Fév - 7:21


 

 




 
 

     
Dexter Harrington
feat Milla Ventimiglia


« CITATION AU CHOIX   »


D'après l'état civil il semblerait que je me nomme  Dexter ϟ j'ai déjà soufflé 30 bougies ϟ  je suis né le au choix dans un endroit nommé au choix ϟ  Pour gagner ma vie  j'exerce la profession de  sous directeur de Merwyn ϟ  Laissez-moi vous confier un secret je suis aussi PLegilimens ϟ  Si l'on en croit la rumeur publique il semblerait que je sois du genre  [b Erudit - - Indépendant - Coureur mais amoureuxif - Mondain -- Loyal envers ses proches - Honnête malgré tout [/b], mais aussi très Egocentrique - Narcissique - Prétentieux - Fier - - Joueur compulsif - Hautain - en ce qui concerne mon coeur && mon corps je suis au regret de confesser que je suis amoureux de Raven J. McIntyre ϟ


« CITATION AU CHOIX   »



Ma Vie

Ses parents étaient d'influents et puissants sorciers au sang pur. Sa famille, qui avait ses racines en Australie, arriva en Angleterre peu de temps après la naissance de Dexter. L'intégration ne fut pas aisé pour ces gens que l'on regardaient souvent de travers à cause de leur suffisance et de leur si grande fortune amassée on ne savait comment d'ailleurs. A l'école, les enfants ne furent pas plus tendres envers ce gamin alors un peu rondouillard et avec ce drôle d'accent qui lui faisait manger la moitié de ses mots. Il fut donc plutôt du genre solitaire et, honnêtement, ne s'en plaignit jamais. Pas son genre ! Et puis, déjà, il savait qu'il accomplirait de grandes choses. Parce que ses parents n'auraient pas permis qu'il en soit autrement et parce qu'il valait bien mieux que tout ce que les autres pensaient de lui. Il leur prouverait, à tous, ce dont il était capable ! De la plus funeste et malsaine des manières ce fut la guerre de 1998 qui lui offrit la chance de sa vie. Alors enseignant à Merwyn il bénéficia de l'appui de ses innombrables maîtresses au sein du comité de direction pour obtenir le poste de sous-directeur lorsque celui-ci fut laissé vacant. Son prédécesseur était mort au champs d'honneur. Paix à son âme alors... et enfin à lui la grande vie ! Aujourd'hui Dexter mène une vie paisible, tentant de son mieux de demeurer loin de tous ces conflits qui s'annoncent à l'horizon. Mais Dexter n'est qu'un homme malgré ce qu'il croit parfois et il lui faudra bel et bien choisir son camps. Entre ses amitiés et son coeur qui sait où tout cela le mènera ? Loin, encore plus loin qu'il ne l'imaginait ? Ou au fond d'une tombe ? Dexter se pense maître de son destin... Un peu trop confiant le monsieur !




« Like a Moaf to a flame burn by the fire my Love is Blind can't you see my desire ?   »

     




Alexandre de Habsbourg leurs parents se connaissaient et le père d'Alexandre, Grégoire, fut un peu comme le mentor de celui qui aima, un temps, à se croire artiste avant de réalise qu'il n'avait pas le moindre talent pour cela. Comment ces deux-là sont-ils devenus amis ? Certainement autour d'une bonne bouteille et d'un bon pétard, un soir où comme, si souvent, Alexandre avait du se lamenter sur les femmes de sa vie qui le rendaient chèvre ! Aujourd'hui il semblerait que le peintre ait enfin trouvé la paix du coeur... enfin pas vraiment puisqu'il paraît surtout qu'Alexandre, sa femme et leurs enfants sont devenus des anges. Pendant un temps Dexter a pensé que son ami avait définitivement perdu la raison mais... non. Et Dexter ne sait pas encore quoi en penser... Toutes ces histoires le dépassent encore mais ce qu'il sait c'est que son amitié avec Alexandre est trop forte pour laisser quoique ce soit venir la briser. Au moins un allié pour le Nephilim qui en manque singulièrement !



Neville Londubat Un étudiant pas forcément le plus brillant qui soit mais dont le statut de héro de guerre plaît beaucoup à cet ambitieux et si orgueilleux Dexter ! Il entend bien tirer parti de la gloire dont est encore auréolé Neville pour promouvoir l'université dont il a presque la charge. Aussi tente-t-il de se rapprocher de ce gosse loin d'être aussi candide et benêt que sa réputation le laisse présager et Dexter risque bien de se casser les dents ! Quoique Neville est aussi une source d'informations à ne pas négliger... En tant que membre influent de l'Ordre du Phénix il serait étonnant qu'il n'ait jamais entendu parler des démons et des anges ! Et vu que cela intrigue fortement Dexter... Neville n' a pas fini de croiser la route du sous-directeur !



June Hepburn Cette sorte de tornade blonde et lui ont connu quelques soirées bien arrosées pour mieux finir dans le lit de l'un ou de l'autre. Pas vraiment de sentiments juste le désir de passer un bon moment. Mais June semble différente depuis quelques temps et Dexter n'est pas sur d'apprécier cela. Son discours, jadis neutre, prend maintenant des aspects idéologiques bien sombres et le sorcier devine que son amie prend un chemin jonché de ronces. Tentera-t-il de la raisonner ou, au contraire, se laissera-t-il séduire par cette voie lugubre mais promesse de tant de pouvoir encore ? Entre sa morale et son ambition Dexter devra choisir !



Raven J. McIntyre Il connaissait la famille de cette toute jeune femme. Et il était présents aux funérailles après que tous, sauf Raven, aient été torturés et brûlés vifs dans leur manoir. Aujourd'hui Raven est l'une de ses étudiantes et il entend bien veiller sur elle, comme un ultime hommage à ses amis défunts. Et puis... et puis elle est fort jolie la demoiselle et Dexter n'est pas totalement insensible à ses charmes. C'est une étudiante ! Il ne devrait pas ! D'un autre côté il semblerait que la demoiselle ne soit pas non plus insensible à ses charmes alors... pourquoi se priver ? Et si c'était le début de quelque chose de solide pour une fois ? Et si ces deux-là parvenaient à s'équilibrer et à s'apaiser ? Soit ça soit ils finiront par se détruire ! Possible aussi...






Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé






Message Sujet: Re: Sorciers{8/9 LIBRES}

Revenir en haut Aller en bas
 

Sorciers{8/9 LIBRES}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La nuit des sorciers (50).
» PHOTOS PAR MANUEL LIBRES LIBRODO JR
» Vos travaux libres...
» Les Français libres sur Spitfire
» Les petits sorciers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Temptations :: Ψ La Bible de Seven Ψ :: ϟ Le Coin des Personnages :: Pvs & Scenariis :: Pvs du forum-